News

Journaliste malmené : la SDJ de TF1 écrit à Hortefeux

La Société des journalistes de TF1 a écrit au ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux pour dénoncer des actes de violence policières commis à l’encontre d’un preneur de son couvrant les manifestations du 12 octobre à Paris contre la réforme des retraites.

Selon la SDJ, ce preneur de son “parfaitement identifiable” grâce à son matériel et qui faisait partie d’une équipe de journalistes “a rapporté avoir reçu plusieurs coups de matraques de la part de CRS présents sur place”.
“La SDJ de TF1 considère cet acte comme une atteinte à la liberté de la presse. Des forces de l’ordre qui sont censées protéger les journalistes (…) s’arrogent régulièrement le droit d’entraver le travail des reporters en les forçant à quitter les lieux, en obstruant les objectifs des caméras ou appareils photos, quitte à employer la violence”, écrit la SDJ. “Plusieurs de nos confères, de différents médias, ont vécu des expériences similaires cette année (…). Ces incidents nous indignent et nous inquiètent”, poursuit la SDJ.

L’Inspection générale des services (IGS) a notamment été saisie par le préfet de police de Paris à la suite d’une vidéo montrant un journaliste, exhibant sa carte de presse, se faire molester par des CRS à la fin de la manifestation du 12 octobre à Paris.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :