News

Joël Ronez, le directeur des nouveaux médias quitte Radio France

Joël Ronez, le directeur des nouveaux médias de Radio France, vient d’annoncer son départ le 1er août de la maison ronde, où le renouvellement des dirigeants se poursuit depuis l’arrivée mi-mai de Mathieu Gallet, nouveau président du groupe audiovisuel public.

« Avec un peu d’émoi et de fébrilité, mais très serein concernant ma décision, il est l’heure de vous dire que je quitte Radio France le 1er aout », a écrit mercredi soir sur son compte Facebook ce proche de l’ancien PDG Jean-Luc Hees.

Ce dernier avait passé la main en mai à Mathieu Gallet, qui avait maintenu Joël Ronez à son poste malgré un vaste remaniement à la tête des stations de la maison ronde. La direction du Mouv’, également assumée par Joël Ronez depuis août 2013, avait été confiée par Mathieu Gallet à Bruno Laforestrie, spécialiste des cultures urbaines.

Nommé en juillet 2011 par Jean-Luc Hees, Joël Ronez avait pour objectif de rattraper le retard de la maison ronde en matière de sites internet, applications mobiles et plateformes musicales.

« J’ai fini la mission pour laquelle Jean-Luc Hees m’avait appelé à Radio France il y a 3 ans (…) », a ajouté Joël Ronez sur Facebook pour expliquer son départ. « J’ai souhaité partir après la période de transition, dans l’intérêt de Radio France et de mes équipes ».

« On a rattrapé un peu le retard, maintenant, c’est sur les stations que cela va reposer », a-t-il déclaré à l’AFP, précisant que la direction des nouveaux médias (DNM), avec un budget de 6,5 millions d’euros par an et dont dépendent quelque 150 salariés, employés directement par la DNM ou les différentes antennes, serait maintenue.

Diplômé de Sciences Po Bordeaux (1994), Joël Ronez a été responsable du pôle web d’Arte France entre 2008 et 2011. Son successeur devrait être désigné en septembre.

Peu après sa nomination, Mathieu Gallet a nommé de nouveaux directeurs à France Inter, France Bleu, Fip, France Musique et Le Mouv’, bouclant en à peine dix jours un vaste remaniement à la tête des antennes publiques, auxquelles il veut donner une nouvelle impulsion.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :