News

I>TELE se lance sur Goom Radio

La chaîne d’information de la TNT gratuite i-TELE (groupe Canal+) a lancé officiellement mardi sa radio numérique à la demande, présentée comme une première mondiale et principalement destinée aux 15-25 ans qui délaissent l’information à la télévision.

goom-radio« Cette radio représente la première pierre du développement de notre stratégie web qui accuse un lourd retard », a expliqué lors d’une conférence de presse Pierre Fraidenraich, directeur général d’i-TELE.

Editée par le bouquet de radios numériques Goom, « i-TELE la radio » peut s’écouter sur internet et les supports mobiles. Elle n’est pas candidate pour l’instant à une fréquence pour la radio numérique terrestre, contrairement à LCI radio, lancée sur le web par TF1 en janvier 2009.

Flashs d’informations réguliers, chroniques, météo, magazines…: « i-TELE la radio » diffuse les contenus de la chaîne mais qui ont été retravaillés pour le support radio, grâce à une rédaction d’une quinzaine de journalistes. Elle diffuse également des programmes qui lui sont propres, comme le « i-Radio show » présenté par Jean-Baptiste Boursier et Céline Bosquet.

Cette radio peut s’écouter en flux mais aussi, et c’est une première, à la demande, avec de l’information sur mesure: l’auditeur a la possibilité de composer son propre programme en choisissant ses rendez-vous d’information dans l’ordre désiré.

Aux informations peuvent s’ajouter une programmation musicale, elle aussi à la carte, issue du bouquet des web radios de Goom, par le biais d’un programmateur musical professionnel. Seul contenu imposé: la publicité, à raison de deux écrans par heure.

La radio ainsi « customisée » peut ensuite s’exporter sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter.

Avec un coût de grille de 2 millions d’euros (hors contenus de l’antenne télé), la radio, financée par la publicité via un partage de revenus avec Goom, vise l’équilibre d’ici trois ans, a précisé Emmanuel Jayr, directeur général de Goom Radio.

La chaîne i-TELE, dont le coût de grille s’élève à plus de 30 millions d’euros, n’est pour sa part pas rentable et doit atteindre l’équilibre en 2012.

Avec cette radio, elle espère « faire la promotion de l’antenne » mais surtout cibler les 15-25 ans qui « consomment de l’information mais pas forcément à la télévision », a fait valoir M. Fraidenraich.

« Nous voulons conquérir ces auditeurs » susceptibles de devenir des téléspectateurs « dans un deuxième temps », a-t-il ajouté. Si i-TELE n’est pas intéressée par une fréquence sur la RNT par voie hertzienne, c’est parce que « cette population a déjà délaissé cette sphère », estime-t-on à Goom.

i-TELE rassemble 27 millions de téléspectateurs en moyenne, avec une part d’audience de 0,5%, derrière sa concurrente BFMTV.

Goom Radio, lancée en janvier 2008, édite 24 radios en France, 12 aux Etats-Unis, et revendique plus de 2,5 millions d’auditeurs en France.

AFP

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :