News

Grand déstockage chez Radio France pour payer les factures

En période de vaches maigres, tout est bon à prendre. Radio France, qui cherche de nouvelles recettes afin de combler son déficit budgétaire, l’a bien compris. Pour renflouer (un peu) ses caisses, la Maison ronde a décidé de céder une partie de ses bijoux de famille. Le dimanche 7 juin prochain, elle organisera une vente aux enchères, «De l’analogique au numérique, 50 ans de matériel audio à Radio France», qui se tiendra pour la première fois à demeure, dans le grand auditorium fraîchement rénové de 1600 places.

Au total, plus de 500 lots de matériel au rebut vont être dispersés. Jusqu’à présent, il était en partie attribué aux radios associatives et à RFI. Cette fois, il sera vendu aux professionnels, aux amateurs ainsi qu’aux simples passionnés. Il faut l’être un peu pour se pâmer devant des oscilloscopes (à partir de 80 euros), des pieds de micro télescopiques, des enregistreurs Nagra (estimé entre 150 et 300 euros), une console 963 Studer utilisée dans un car durant 10 Tours de France (4 000 à 4 500 euros) ou une autre ayant servi pour le mythique Pop Club de José Artur.

Un inventaire à la Prévert pointu, qui pourrait toutefois rapporter, selon Art Richelieu, organisateur de la vente, «entre 180.000 et 230.000 euros», en plus d’ouvrir la Maison ronde vers l’extérieur, comme le souhaite son PDG, Mathieu Gallet. Autre avantage: libérer de l’espace de stockage, toujours coûteux. Cela reste bien sûr une goutte d’eau au regard des 20 millions d’euros de déficit prévus en 2015. Mais suffisante pour régler la facture des 100.000 euros de travaux dans le bureau de Mathieu Gallet. En tout cas, d’autres ventes sont envisagées, dont la prochaine entre juin et octobre. À Radio France, on sait que les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Source : Grand déstockage chez Radio France pour payer les factures

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :