News

Front National : Le FN attaque Ruquier, France Télévisions riposte

Le président de France Télévisions Rémy Pflimlin a pris la défense de l’animateur Laurent Ruquier, attaqué par le directeur de la communication de Marine Le Pen pour avoir montré dans l’émission « On n’est pas couché » une affiche de « Charlie Hebdo » sur la candidate du FN.

« Je souhaite tout d’abord vous inviter à visionner cette émission car le contenu de votre lettre prouve que vous ne l’avez pas vue vous même », a répondu Rémy Pflimlin, dans un courrier envoyé à Bruno Bilde mercredi.

« En effet, Monsieur Ruquier a, au cours de cette émission, fait état des +différentes affiches que Charlie Hebdo a proposées cette semaine pour tous les candidats+ et a montré à l’antenne huit de ces affiches parodiées et publiées par le magazine, parmi lesquelles celle que vous incriminez », a-t-il ajouté.

« Laurent Ruquier n’a donc fait que lire ce qui était écrit sur cette affiche sans autre commentaire. Il n’est donc pas l’auteur ni de l’affiche ni de son texte », poursuit le président de France Télévisions, qui assure que « durant cette campagne, France Télévisions s’engage à respecter les règles de transparence, d’équité puis d’égalité de traitement des différents candidats ».

Dans un courrier adressé le 9 janvier à Rémy Pflimlin, le directeur de la communication de Marine Le Pen, Bruno Bilde s’était plaint de l’émission « On n’est pas couché » diffusée samedi, estimant que « la vulgarité de M. Ruquier atteint son comble » et que c' »est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ».

L’affiche montrée par Laurent Ruquier dans son émission et mise en cause par le Front national représente une déjection sur fond de drapeau français avec le commentaire « Le Pen, la candidate qui vous ressemble ».

« Il est évident qu’en montrant cette affiche dans son émission, Laurent Ruquier a injurié Marine Le Pen », a répliqué Bruno Bilde. « Si vous ne comprenez pas que l’affiche relative à Marine Le Pen est injurieuse alors que les autres relatives aux autres candidats ne le sont pas, je crois alors qu’il faut demander à un tribunal de vous donner au moins une leçon de bienséance », a-t-il ajouté, promettant un procès.

Dans un communiqué, « Charlie Hebdo » a également apporté son « soutien » à Laurent Ruquier, « dont l’émission est une des rares à présenter régulièrement des dessins de presse, de Charlie Hebdo et d’autres journaux ».

Le Front national s’en est pris plusieurs fois à France Télévisions ces derniers mois, notamment pour protester contre la diffusion en décembre sur France 2 d’un documentaire de Caroline Fourest sur Marine Le Pen.

Marine Le Pen doit venir dans l’émission « On n’est pas couché » diffusée le 18 février.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :