News

France Télévisions : un comité permanent de la diversité

patrick-de-carolisLe président de France Télévisions Patrick de Carolis a mis en place mercredi un comité permanent de la diversité, composé notamment d’experts et de personnalités de la société civile, destiné à promouvoir la diversité ethno-culturelle à l’écran et au sein du groupe public.


france_televisionsFrance Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et RFO) veut pouvoir « présenter demain un bilan qui soit non seulement positif mais incontestable » en matière de diversité, a déclaré M. de Carolis lors de la cérémonie de lancement au siège de l’entreprise.

Le comité, annoncé en décembre 2008, sera présidé par Hervé Bourges ex-patron de TF1, France 2, France 3 et du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), et membre de l’observatoire de la diversité créé en 2008 par la haute autorité audiovisuelle.


Composé de deux collèges et de 16 membres, il sera constitué à parité de personnalités extérieures et de collaborateurs internes. Parmi ces membres figurent l’écrivain Tahar Ben Jelloun, Hakim El Karaoui, président du Club du XXIe siècle, Silhem Habchi, présidente de Ni putes ni soumises, Dominique Sopo, président de SOS Racisme, Audrey Pulvar, rédactrice en chef adjointe de France 3, Luc Laventure, directeur des antennes de RFO, et Hervé Brusini, directeur adjoint de la rédaction de France 2.

 

Ils seront chargés de « mettre en place des indicateurs de suivi » et d’aider le groupe à promouvoir la diversité tant à l’écran que dans l’entreprise.

 

Un rapport annuel devra être présenté au Conseil d’administration de France Télévisions. « Ces travaux serviront de base au rapport que la loi (sur l’audiovisuel public de mars, NDLR) nous demande désormais de présenter sur cette question devant le CSA », a expliqué M. de Carolis.

 

France Télévisions avait nommé il y a cinq ans un « Monsieur diversité », Edouard Pellet, qui ne fait pas partie du comité. Sa mission, qui « s’est achevée en janvier », a « permis certaines avancées en matière d’accès à la formation aux métiers de la communication pour ceux que leur origine sociale ou ethno culturelle tenaient à l’écart », a souligné le patron de France Télévisions.

 

Mais il « faut aujourd’hui aller plus loin et ne pas réduire l’action positive au travail d’un seul », a-t-il affirmé.

 

M. Pellet, qui affirme avoir été mis au « placard », a intenté un procès pour discrimination à l’encontre de M. de Carolis.

 

« Nous ne partons pas de rien », a déclaré M. Bourges, saluant des avancées à l’écran comme la fiction à succès « Aïcha ». « Mais cela ne suffit pas. Notre petit écran est blanc, parfois noir, rarement maghrébin et presque jamais asiatique », a dit M. Bourges. Il a donné en exemple les « cellules diversité » mises en place à la BBC, Channel 4 ou la WDR (Allemagne).

 

La ministre de la Culture Christine Albanel a pour sa part souligné la « responsabilité particulière » de la télévision publique en matière de diversité dans le cadre d’un « nouvel élan porté au plus haut niveau de l’Etat ».

 

Le Conseil représentatif des associations noires (Cran) « s’étonne » pour sa part de l’absence de ce comité du club Averroes, qui fait la promotion de la diversité dans les médias, et se demande si l’instance mise en place « n’est pas un comité alibi ».

logo-lemediaAvec http://www.le-media.fr, mettez vos communiqués de presse en ligne gratuitement et présentez aux internautes l’actualité de votre radio, télévision, association, fédération, syndicat, web tv, web radio, journal…
Vous multiplierez ainsi les contacts et développerez vos relations commerciales, sociales et personnelles.

Inscrivez-vous gratuitement et devenez membre Inscription. Lorsque votre compte éditeur sera validé, vous pourrez mettre en ligne vos communiqués.


Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :