News

France Télévisions : qui remplacera Patrick de Carolis à la tête du groupe

Qui nommer pour succéder à Patrick de Carolis à la tête de France Télévisions ? Nicolas Sarkozy réfléchit, consulte, reçoit en son palais, et Le Parisien croit savoir que cette nomination attendue l’été prochain pourrait être anticipée et intervenir dès janvier.patrick-de-carolisPour autant, le quotidien ne livre aucun pronostic. Il se borne à rappeler que Nicolas de Tavernost (M6) Rodolphe Belmer (Canal+), Emmanuel Hoog (INA), Christopher Baldelli (RTL), Alexandre Bompard (Europe 1) ont été reçus à l’Elysée, sans oublier PPDA, qui “selon un proche du dossier (…) n’est pas du tout en pôle position”. Une info encore : “le jeune PDG d’Europe 1, proche de Marc Olivier Fogiel et de Michel Drucker a mobilisé ses réseaux.” Comprenne qui pourra.

Autre casse-tête de l’audiovisuel public : la fièvre des départs de Radio France Internationale. Car après avoir ficelé un plan social prévoyant 201 départs volontaires, voilà la direction confronté à 270 demandes. “Qu’adviendra-t-il des 69 salariés supplémentaires qui veulent partir ?”, s’interroge Libération. Réponse, du même journal : “La direction de RFI a deux possibilités. Refuser le départ de ces 69 personnes. Ou, comme le demande l’ensemble des syndicats, les laisser partir et compenser ces départs par de nouvelles embauches.” Dans ce dernier cas, encore faudra-t-il agir dans le respect des lois – plutôt strictes en ce qui concerne les embauches après un licenciement économique – et avec l’accord de l’autorité de tutelle, en l’occurrence le Ministère de la culture. Une direction suppliant des salariés de rester et des salariés suppliant qu’on les laisse filer aux ASSEDIC : on marche sur la tête.

Et la régie publicitaire de France Télévisions dans tout ça ? Toujours à vendre. Et elle reste, assure Le Figaro, une bonne affaire: “Même amputée de plus d’un tiers de ses recettes dès 2009, et réduite à un chiffre d’affaires d’environ 150 millions d’euros en 2010 (elle) permettra à celui qui en héritera un changement de dimension non négligeable”. Mais encore ? “Si Lagardère remportait la mise, l’opération lui permettrait de devenir la deuxième régie en France en coiffant sur le poteau celle du groupe M6”. NextRadioTV aurait aussi tout intérêt à capter la régie convoitée, ce qui lui permettrait d’entrer dans la cour des grands. Pendant ce temps, TF1 rêve de récupérer la régie de TMC et NT 1, ce qui n’emballe pas l’autorité de la concurrence. Les grandes manœuvres continuent.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :