News

France Télévisions lance PluzzVàD, son service de vidéo à la demande

France Télévisions a présenté mercredi sa plateforme de vidéo à la demande, PluzzVàD, proposant plus de 3.000 programmes en tous genres qui pourront être achetés à la pièce.

Le service, qui sera disponible dans quelques jours, permettra d’accéder aux programmes pour des prix allant de 1,5 à 5 euros, a expliqué Yann Chapellon, Pdg de France Télévisions Distribution.

Les programmes sont classés en cinq catégories, cinéma, séries et fictions, documentaires et magazines, spectacles vivants et jeunesse (longs métrages et séries animés), a-t-il détaillé lors d’une conférence de presse.

« Il s’agit de pouvoir exposer nos contenus sur le long terme », a expliqué Remy Pflimlin, Pdg du groupe audiovisuel public, soulignant que cette plateforme résultait aussi « d’un partenariat avec la production française ».

« Il n’y pas eu de négociation sur la question des droits car l’ensemble des producteurs était d’accord pour que nous mutualisions les frais techniques et de marketing », a dit Yann Chapellon.

Lancée avec 3.000 programmes disponibles, PluzzVàD s’enrichira de 200 nouveaux programmes par mois. « Le site est formaté pour accueillir 4.000 nouveaux programmes chaque année », s’est félicité le Pdg.

Sur pluzz.fr, l’internaute peut ainsi voir ou revoir en télévision de rattrapage, gratuitement et pendant une semaine, les programme des chaînes de France Télévisions et ce quatre heures après leur diffusion sur le petit écran.

Sur pluzzvad.fr, sept jours après leur diffusion, les programmes deviennent accessibles cette fois en mode payant. L’achat d’un programme permet de le visionner dans le mois qui suit l’acte d’achat et le programme reste disponible 48 heures « après le premier clic ».

« Ce dispositif commercial s’inscrit dans une dynamique de soutien de la production indépendante et des créateurs. Il permet à toutes les oeuvres de nos antennes de circuler légalement et d’être disponibles sur tous les écrans, iptv, internet, tablette ou encore smartphone », ont résumé les dirigeants de France Télévisions.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :