News

France Télévisions : l’audition publique de Rémy Pflimlin (vidéo)

Les personnels des chaînes du groupe et les élus de l’opposition reconnaissent à celui qui fut durant six ans le directeur général de France 3 ses qualités professionnelles. S’il est préféré par les syndicats et la gauche au dirigeant d’Europe 1, Alexandre Bompard, Rémy Pflimlin est le premier président de France Télévisions choisi directement par le chef de l’Etat.Un mode de nomination largement dénoncé par l’opposition qui ne rendra pas la tâche aisée à son nouveau dirigeant.

Un président sous haute surveillance

Ce doute, lié à la procédure de nomination, est très perceptible à France Télévisions : «Entre les deux noms qui circulaient, nous préférons que ce soit quelqu’un qui connaisse déjà l’audiovisuel public. Dans l’état d’incertitude où l’on se trouve, cela nous permet de ne pas démarrer à zéro», a déclaré à l’AFP Jean-François Téaldi, porte-parole de la CGT, le premier syndicat du groupe public.

La Société des journalistes (SDJ) de la rédaction nationale de France 3 «attend qu’il fasse preuve, dans ses nouvelles fonctions, de la même appétence pour l’information et qu’il préserve l’existence et l’indépendance éditoriale de la rédaction nationale» de la chaîne. Dans un communiqué, elle reconnaît que «Rémy Pflimlin avait su également s’appuyer sur les compétences de notre rédaction pour l’organisation de nombreuses émissions spéciales, en lien avec l’actualité». Elle lui est redevable, notamment, d’avoir lancé le magazine d’investigation Pièces à conviction.

Les journalistes de la SDJ de France 2 de renchérir : «Avoir un président de France Télévisions nommé directement par Sarkozy, ça n’est pas lui rendre service», car «chacune de ses décisions – et il y en aura sûrement des bonnes – sera avant tout suspectée de pressions par l’Elsyée».

L’audition au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a eu lieu jeudi à partir de 15 heures. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a donné lundi 12 juillet 2010 son accord à la nomination de Rémy Pflimlin à la présidence de France Télévisions par 6 voix et 3 abstentions, a annoncé la haute autorité dans un communiqué.

Voir la vidéo

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :