News

France Bleu n’émettra que dans un an dans la Sarthe

radio-franceLa 42e station locale de Radio France va s’installer avenue Mendès-France, dans les locaux du Comité départemental du tourisme mais ne prendra l’antenne que fin avril 2010. Il faudra encore attendre un an pour écouter la petite dernière du réseau France Bleu….


Elle n’a pas encore de nom. « Ce n’est pas décidé », reconnaît Christiane Chadal, la directrice du réseau. Pas de nom, mais déjà des fréquences attribuées par le CSA sur la bande FM.

Au Mans, ce sera 96 tout rond. Et 105.7 à Sablé-sur-Sarthe. Tannée « depuis des années » par le maire du Mans et le président du conseil général, la direction de Radio France a fini par céder : oui, elle va ouvrir une station locale au Mans. Ce sera la 42e du réseau France Bleu. Voilà 10 ans que cela ne s’était pas produit.

Les dernières ouvertures c’était à Poitiers, Metz et Nice en 2000.
Aucune autre ouverture n’est programmées.
Alors pourquoi Le Mans ?

« L’insistance a été telle… sourit Christiane Chadal qui ajoute : Mais ils ne sont pas les seuls ! Le maire de Lyon aussi aimerait bien avoir une station ! »


Les travaux à l’automne

Un moment pressentis, les locaux de la Stao, avenue Général-Leclerc ont été abandonnés. « Pas adaptés, trop de travaux et des parties historiques classées », indique-t-on au conseil général. Finalement, ce sont ceux du Comité départemental du tourisme, avenue Mendès-France qui ont été choisis. Le conseil général louera (123 000 € HT par an) les 800 m2 à Radio France, à compter du 1er juillet. Le CDT devra lui émigrer cet été, dans la zone Monthéard.

Deux émetteurs

Sitôt les clés en poche, Radio France lancera les appels d’offres et les travaux commenceront en octobre. Ce sera long et compliqué, « notamment pour la partie technique ». Ce qui explique que l’ouverture des micros n’est pas attendue avant la « fin avril 2010. S’il n’y a pas de retard ».

Pas de précision sur le montant des travaux. On sait juste que la Ville et le Département régleront, à part égale, la moitié de la facture. Pour le fonctionnement, c’est Radio France qui gérera « comme pour toutes les stations locales ».

Vingt-cinq personnes travailleront sur place : une demi-douzaine de journalistes, des animateurs, des techniciens. Et des standardistes, « très importants pour l’interactivité avec les auditeurs ». Sinon, le créneau de France Bleu créneau, ce sera « l’information locale tous azimuts » : sports, culture…

Chez Radio France, on sait que la concurrence sera rude. La bande FM est déjà bien occupée en Sarthe. « Au départ », deux émetteurs seront en service : celui du Mans et celui de Sablé : « soit 65 % de la population du département ». Celui de La Flèche pose encore un problème.
Source : Ouest France


Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :