News

Europe 1 se rapproche du JDD et déménage

Le groupe Lagardère veut regrouper les forces de ses deux marques historiques liées à l’information. La radio Europe 1 quittera son siège historique de la rue François 1er.

Denis Olivennes, président de Lagardère Active présente ce jeudi après midi devant les salariés le schéma d’un rapprochement de la radio Europe 1 et du quotidien du dimanche le JDD. Une idée ancienne poussée par Arnaud Lagardère, le PDG du groupe, qui va être mise en oeuvre. Ce rapprochement sera suivi d’un autre «séisme»: le déménagement en 2018, des deux rédactions dans un même immeuble. Trois adresses sont étudiées dont une située au 68 rue des Archives dans le Marais au coeur de Paris. À cette date, les 150 salariés d’Europe 1 devront quitter leur siège historique de la rue François 1er, et le groupe Lagardère pourra ainsi disposer d’un bel actif immobilier situé au coeur du triangle d’or. Ils seront rejoints par la quarantaine de salariés duJournal du Dimanche (JDD) qui quittent Levallois.

Revue des actifs immobiliers

Le groupe Lagardère s’est lancé dans une revue stratégique de ses actifs immobiliers. Il a déjà construit un immeuble neuf pour Hachette Livre regroupant toutes les maisons d’édition à Vanves. Il doit maintenant étudier le sort de la Rue François 1er, sans tabou. Enfin, il devra se poser la question de l’immeuble de Levallois qui abritait toutes les rédactions. Mais la cession possible de Télé 7 Jours, d‘Ici Paris et de France Dimanche, ainsi que le déménagement du JDD, posera clairement la question du maintien de l’immeuble de Levallois.

Il n’y aura pas de fusion des rédactions et les deux entités garderont leurs dirigeants: Fabien Namias pour Europe1 et Jérôme Bellay pour le JDD. Mais Denis Olivennes présidera directement le nouvel ensemble, le temps de l’intégration.

Le rapprochement d’Europe 1 et du JDD s’explique par la volonté de constituer un pôle d’information puissant, multimédia et complémentaire. La rédaction d’Europe 1 travaille surtout pendant la semaine quand celle du JDD est active le week-end. Des synergies rédactionnelles et marketing seront mises en oeuvre, ainsi que le développement commun de recettes de diversification. Surtout les efforts seront mutualisés sur la partie numérique ce qui reviendrait à créer un seul site d’information.

L’opération est destinée à rendre le nouvel ensemble plus rentable. Après des années d’efforts, leJDD s’est redressé et devrait revenir à l’équilibre en 2015. Quant à la radio Europe 1, elle devrait encore être légèrement bénéficiaire. Des efforts de gestion seront poursuivis même si le rapprochement ne se traduira pas directement par des suppressions de postes. La rentabilité est la préoccupation majeure du groupe. Malgré la réduction de la voilure et la baisse du chiffre d’affaires, Lagardère Active a amélioré son résultat d’exploitation à 74 millions d’euros en 2014 contre 66 millions deux ans plus tôt.

L’environnement sacré

Ce mouvement stratégique majeur concerne deux des actifs médias considérés par Arnaud Lagardère comme faisant partie de «l’environnement sacré». Les autres actifs étant les journauxParis Match et Elle, les radios Virgin et RFM, la chaîne Gulli, le site Doctissimo et le groupe de production audiovisuel Lagardère Studio.

À contrario, les actifs non stratégiques commeTélé7 Jours, Ici Paris et France Dimanche sont sur le marché. Trois acquéreurs sont actuellement en lice pour cet ensemble dégageant une vingtaine de millions d’euros de résultat. Il y a Altice Média le groupe de Patrick Drahi, Mondadori le groupe de presse italien et son homologue allemand Bauer. Les négociations sont avancées et pourraient aboutir dans les premières semaines de 2016. De son côté, le site Le Guide racheté à prix d’or (98 millions d’euros) en juin 2012, a vocation à être adossé à un grand groupe média. L’argent ainsi récolté sera entièrement réinvesti pour renforcer les activités médias restantes.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :