News

Elles FM emettra sur 95.5 de Mantes la Jolie à destination des femmes mais aussi des jeunes des quartiers sensibles

elles-fm«Elles» est unique en son genre. C’est la première radio destinée aux femmes. Le CSA vient de lui attribuer une fréquence (95.5) et elle émettra de Mantes la Jolie à destination des «femmes de banlieues», mais pas seulement.


studio4Reportage de streetreporters : «Nous nous adressons aussi aux jeunes des quartiers sensibles, nous sommes un média de proximité avec une vraie vocation sociale», nous explique le jeune directeur de l’antenne, Louis Dubois. Parité. C’est dans une radio à destination des femmes que je me rends, ce jour là, et c’est un homme qui me reçoit. Surprise… Mais Elles-FM n’est pas une radio de filles, pour les filles faites par des filles. Au conseil d’administration, la parité est d’ailleurs parfaite : trois hommes, trois femmes.

«C’est un projet centré sur la femme des banlieues, mais c’est surtout une radio locale avec une vraie dimension sociale», explique le directeur de l’antenne, Louis Dubois. L’idée, vient d’Ilhame Atillah, éducatrice. La jeune femme de 32 ans est aujourd’hui présidente de la radio et elle avait très envie de créer une radio pour donner la parole aux femmes des banlieues, «richesse de notre volonté trop souvent occultée», souligne-t-elle. C’est désormais chose faite.

Préparatifs. Suite au dépôt de bilan de la Radio du Val-Fouré à Mantes-la-jolie, (Radio de Cité, RDC), le CSA a lancé un appel d’offre. Vingt-six groupes dont Chérie-FM se sont lancés dans la compétition, et c’est Elles-Fm qui a finalement remporté la fréquence. L’idée, unique en son genre, de s’adresser à des femmes, a séduit le CSA qui tenait à donner l’antenne à des amateurs pour donner un coup de jeune et diversifier le paysage radiophonique. Depuis, l’association s’affaire dans ses locaux flambant neufs prêtés par la mairie : aménagement des bureaux, recrutement de la nouvelle équipe, préparation des programmes diffusés pour la première fois à la rentrée.

Radio locale. Une partie de la grille est déjà prête. Il y aura deux émissions phares sur les femmes au quotidien. D’abord «Femmes, on vous donne la parole» permettra aux femmes de la banlieue de s’exprimer sur leur quotidien et des sujets qui leur tiennent à cœur, puis «ETC ou émission de la transmission citoyenne» sensibilisera sur des questions de citoyenneté. Il y aura aussi des émissions sportives ou culturelles dans le but de promouvoir les nouveaux talents plus ou moins connues de la cité. 80% de la musique diffusée sera française, la moitié sera consacrée aux jeunes de la scène locale : rap, pop, reggae. Car si Elles-FM a pour vocation de donner la parole aux femmes de banlieues «dont les actions ne sont pas assez valorisées», selon les membres de l’association, elle veut aussi répondre à un besoin d’expression des jeunes du quartier. C’est dans ce but qu’un pôle de formation sera lancé : un système d’atelier mis en place dans les collèges et lycées de la cité pour permettre aux jeunes des quartiers défavorisés de se former aux métiers de la radio. Tous les samedis, «radio ado» sera animé par les élèves eux-mêmes. La radio est financée par des subventions et, en tant que radio associative, elle a droit à 20% de publicité. Il ne lui manque plus que de trouver les futurs membres de son équipe. L’association cherche encore. Alors pour les intéressés : pas de profil type, «des jeunes pleins d’idées et de motivation».

http://www.streetreporters.net

logo-lemediaAvec http://www.le-media.fr, mettez vos communiqués de presse en ligne gratuitement et présentez aux internautes l’actualité de votre radio, télévision, association, fédération, syndicat, web tv, web radio, journal…
Vous multiplierez ainsi les contacts et développerez vos relations commerciales, sociales et personnelles.

Inscrivez-vous gratuitement et devenez membre Inscription.


Pub

1 Comment on Elles FM emettra sur 95.5 de Mantes la Jolie à destination des femmes mais aussi des jeunes des quartiers sensibles

  1. Une radio pour les jeunes femmes des banlieues..
    Il faut bien mettre à part les femmes et les jeunes du reste de la population.. Vive la parité.. il faudrait peut être un jour cesser de vouloir classifier tout le monde, selon son age son sexe sa provenance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :