News

Deux tiers des salariés de Radio Monaco menacés par un plan social

La direction de la radio monégasque a choisi de réorganiser son fonctionnement et de se séparer de deux tiers des équipes de la station.
Un coup dur pour les salariés.

Ca larsen chez Radio Monaco. L’équipe de la radio – composée d’une dizaine de personnes – a appris il y a quelques jours un plan social à venir qui va conduire au départ des deux tiers des effectifs.
« Nous allons procéder à une réduction et une restructuration des équipes en interne », confirme Richard Borfiga, nommé il y a un mois gérant de cette fréquence monégasque fondée par Gildo Pallanca-Pastor il y a dix ans.
« Nous gardons quatre personnes avec pour objectif d’essayer de relancer la radio par une nouvelle stratégie et une évolution peut être vers le web », continue Richard Borfiga plaidant une transition nécessaire.

Selon nos informations, un animateur, des programmateurs musicaux et un technicien composeront l’équipe resserrée de Radio Monaco dans les prochains mois.

« DESTRUCTION TOTALE »
« Il y avait depuis plusieurs semaines des rumeurs de vente et de rachat. La direction nous a annoncé son plan le 24 octobre dernier », souffle-t-on dans les couloirs de la radio, où la pilule est amère à avaler.
Les salariés concernés par cette restructuration ont reçu par courrier recommandé une lettre de convocation à un entretien en vue d’un licenciement économique.
« C’est la mort de Radio Monaco, la destruction totale de ce qui a été construit ces huit dernières années », tempête un salarié, qui doute de la capacité de la radio à garder ses auditeurs en se séparant d’un nombre conséquent d’animateurs et de journalistes de la rédaction. « Nous avons même entendu que la radio devrait, à terme, seulement émettre en Principauté et pas au-delà ».

Richard Borfiga lui, évoque une conjoncture difficile dans l’univers des médias en général et pour Radio Monaco en particulier qui pousse à cette restructuration.
« Chez Venturi [dont il est aussi gestionnaire] nous avons également dû procéder à des restructurations ces derniers mois pour se repositionner et relancer l’entreprise. Et nous avons depuis, déjà rembauché trois personnes ».
À la rentrée, en septembre dernier, Radio Monaco avait pourtant fait état d’une forte progression de la durée d’écoute de leur audience (+55% soit 82 minutes par jour) et d’une écoute élargie en streaming sur internet et sur mobile.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :