News

Deux journalistes pris à partie à Bagneux où Ilan Halimi a été torturé

canalDeux journalistes d’I Télé/Canal+ ont été pris à partie et se sont fait voler leur matériel lundi après-midi alors qu’ils tournaient un reportage dans le quartier de Bagneux (Hauts-de-Seine) où avait été séquestré et tué Ilan Halimi début 2006, a-t-on appris de source policière.

Deux individus ont été rapidement interpellés après le vol, dont l’un a été relâché et l’autre placé en garde à vue au commissariat de Bagneux, a précisé cette source.

Les deux journalistes s’étaient rendus dans le quartier populaire de la Pierre-Plate, une cité de 800 logements, dans la perspective du procès de la séquestration meurtrière d’Ilan Halimi qui s’ouvre mercredi devant la cour d’assises des mineurs de Paris.

Pris à partie par un jeune, ils ont décidé de quitter les lieux et sont remontés dans leur véhicule, en laissant le coffre ouvert dans la précipitation, a raconté à l’AFP l’un d’eux, qui a préféré taire son identité.

Ils ont alors été malencontreusement bloqués dans une rue par un autre véhicule, ce qui a permis au premier agresseur de les rejoindre, cette fois accompagné par plusieurs autres personnes qui se trouvaient dans deux voitures.

Les journalistes, qui se sont fait dérober leur caméra, du matériel de tournage et leur GPS, ont déposé plainte au commissariat.

La députée-maire PCF de Bagneux, Marie-Hélène Amiable, a condamné l’agression dans un communiqué. « Je souhaite que la presse puisse jouer son rôle, sans entrave, dans une affaire aussi grave », a-t-elle déclaré.

Source : Afp

4.1.1Affaires Fnac 300-250

5.2.2 ORIGAMI IPHONE 300x250

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :