News

Deux journalistes de France Inter, poursuivis en diffamation par Vincent Bolloré

Deux journalistes de France Inter, poursuivis en diffamation par Vincent Bolloré, ont comparu hier mardi devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir, au printemps dernier, diffusé un reportage intitulé “Cameroun, l’empire noir de Vincent Bolloré”.

Vincent_BOLLORELa face cachée des pratiques Bolloré
Le reportage, réalisé par Benoît Collombat, avait été diffusé le 29 mars 2009 sur France Inter, dans l’émission “Interception” présentée par Lionel Thompson.

Le journaliste y interviewait de nombreux témoins, la plupart camerounais, qui épinglaient la face cachée des pratiques de Bolloré au Cameroun, où le groupe industriel familial contrôle en grande partie le port autonome de Douala, les chemins de fer et des plantations de palmiers.

Une deuxième audience en mars
Mardi, l’avocat de Bolloré, Me Olivier Baratelli, a demandé le renvoi du procès. Renvoi qui a été rejeté partiellement par la 17e chambre. En effet, celle-ci a décidé d’entendre dès mardi les quatre témoins camerounais cités par la défense. En revanche, les prévenus et les autres témoins seront entendus ultérieurement. Une nouvelle audience se tiendra en mars. La décision devrait alors être mise en délibéré à plusieurs semaines.

Les premiers témoignages
“Je considère qu’un pays qui est à l’abandon et où chacun peut venir faire ce qu’il veut est une république bananière et que Vincent Bolloré profite” de cette situation, a témoigné ce mardi le journaliste camerounais et directeur du quotidien Le Messager, Pius Njawé

Selon lui, un groupe comme Bolloré est “une illustration parfaite de la Françafrique”. France Inter a eu raison de réaliser un tel reportage, a-t-il ponctué, car “ce sont des pratiques qui n’honorent ni le gouvernement du Cameroun, ni le groupe Bolloré”. C’était “un travail d’utilité publique.” Suite du procès les 10 et 11 mars.

>> Ecoutez la réponse du groupe Bolloré, par la voix de Dominique Lafont, directeur général Afrique du groupe Bolloré…

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :