News

D8, c’est parti !

Rachetée par le groupe Canal+, la chaîne Direct 8 s’appelle désormais D8. Elle a été inaugurée dimanche soir. Retour sur ce lancement en direct.

C’est Laurence Ferrari, vêtue d’une robe à paillettes, qui a pris la parole en premier. « Nous avons envie que vous assistiez à un baptême, celui d’une nouvelle chaîne », a lancé la journaliste, qui officiait autrefois sur TF1. Cyril Hanouna, à ses côtés, a avoué avoir « un peu les miquettes ». D8 a ensuite présenté ses programmes, tous mis en avant avec des superlatifs élogieux. Pour détendre un peu l’atmosphère, et sans doute pour susciter le buzz, Cyril Hanouna a fait un « smack » à Roselyne Bachelot. Plus sobre, en régie, le patron de Canal + Bertrand Meheut a avoué être « stressé, mais confiant » avant d’appuyer sur le bouton pour le lancement de la chaîne.

Car l’heure de vérité est arrivée pour D8. Ce dimanche soir, la chaîne tout juste rachetée par Canal+ au groupe Bolloré, a fait ses premiers pas avec une grille de programmes entièrement rénovée. Le coup d’envoi a été donné à 20h35 avec une émission spéciale en direct réunissant tous les journalistes et têtes d’affiche : Laurence Ferrari et Cyril Hanouna donc, mais aussi Audrey Pulvar, Guy Lagache…

Et pour commencer, D8 propose le film « Million dollar baby » de Clint Eastwood. Toute allusion aux grandes ambitions de D8 serait-elle purement fortuite ? La chaîne, née de la désormais défunte Direct 8, se présente comme « la nouvelle grande chaîne » -c’est son slogan. Le budget que Canal+ lui consacre (120 millions d’euros d’ici 2016) en fait jaser plus d’un dans le petit secteur de l’audiovisuel. Le montant est trois fois plus important que ce que lui consacrait le groupe Bolloré, et près de quatre fois le coût d’une grille moyen des petites chaînes de la TNT (TMC, W9, NRJ12…). Une enveloppe qui positionne D8 à peu près au niveau de France 5 (145 millions d’euros), mais bien en-dessous de TF1 (930 millions d’euros) ou de France 2 (803 millions), voire de M6 (350 millions).

Inédits et rediffusions

Cette petite dernière du PAF est, de toute évidence, une concurrente de poids pour l’ensemble des chaînes en clair de la TNT. Elle a déjà montré qu’elle était capable de leur « voler » des animateurs avec, par exemple, Hanouna et son émission « Touche pas à mon poste » qui officiaient sur France 4 en hebdomadaire la saison passée. Il y a quelques semaines, lors de la présentation de la grille de D8 à la presse, Hanouna a été présenté comme la valeur sûre de la chaîne, qui lui a offert une émission quotidienne en access prime time.

La chaîne compte également sur le talk show d’actualité de Laurence Ferrari avec, notamment, Audrey Pulvar et Roselyne Bachelot -tous les jours à partir de demain à 12h15-pour faire parler d’elle. Le journal de Daphné Roulier tous les soirs à 19H40 devrait essayer de rivaliser avec celui de M6 qui débute… cinq minutes après. Mais il ne devrait pas trop déranger le Grand Journal de Canal+, esprit de famille oblige.

Il y aura également des jeux sur Direct 8 : la chaîne s’est offert « Amazing Race », une sorte de Pékin Express, qui passe depuis des années aux Etats-Unis, mais qu’aucune chaîne française n’avait acheté jusqu’alors. De la télé-réalité avec « Nouvelle Star », autrefois sur M6, mais qui n’en voulait plus. La société de production Fremantle, appartenant au groupe allemand Bertelsmann, comme M6, l’a donc vendu à D8, au grand dam du patron de la sixième chaîne Nicolas de Tavernost, qui aurait préféré qu’on ne cède pas une telle marque à un concurrent. D8 proposera aussi des rediffusions comme l’émission « Tout le monde en a parlé » de Thierry Ardisson déjà sur Jimmy (autre chaîne du groupe Canal+), et la reprise en simultané de la matinale de i-Télé.

« Braquo », un bon test d’audience

Surtout, l’un des points forts de la chaîne réside dans la programmation pour la première fois en France de plusieurs séries de Canal+, en clair. Là encore la concurrence râle. Nicolas de Tavernost aime bien raconter qu’il avait voulu acheter, il y a quelques années, à Canal+ les droits de la série « H », mais il s’est vu opposer une fin de non recevoir. C’est D8 qui la récupère dès lundi soir à 20H. Tout comme « Braquo » programmé jeudi en prime time. Il sera intéressant de voir les audiences que fait la série. Cela sera assurément un bon test pour voir si la nouvelle D8 sauce Canal+, fait des émules, ou pas.

viaD8, c’est parti !, Actualités.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :