News

Commission Arts, sciences et numérique de la FNCC : un espace de réflexion et d’échanges

Le 8 avril 2010, la commission Arts, sciences et numérique de la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) s’est réunie pour la première fois, à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, au Palais de Chaillot à Paris. Seule commission d’élus consacrée aux immenses enjeux auxquels la révolution numérique confronte les politiques culturelles, cette commission a pleinement pris acte de la nature transversale des préoccupations qui seront les siennes.

Aucune expression artistique, aucune offre de diffusion ou de distribution, aucune pratique culturelle des publics – et donc aucun choix politique, qu’il soit pris à l’échelle municipale, départementale, régionale ou nationale – n’échappe à l’emprise de la médiation numérique. Rarement, les recherches scientifiques, les inventions technologiques et, par voie de conséquence, les milieux scientifiques comme ceux des industries de pointe, n’ont eu à explorer ensemble, aux côtés des artistes et des décideurs politiques, des territoires d’innovation aussi vastes.

Face à ce foisonnement – aux attentes mais aussi aux innombrables inquiétudes qu’il suscite (numérisation des salles de cinéma, mutation des médiathèques, numérisation du patrimoine écrit, adaptation du droit d’auteur, glissement des pratiques culturelles de l’espace public vers la sphère individuelle et intime, accompagnement de l’éducation artistique et culturelle à l’école, scènes du spectacle vivant, etc.) – la commission Arts, sciences et numérique conçoit son rôle selon une double perspective :

– elle sera un espace de réflexion ouvert tâchant de prendre la mesure philosophique, sociologique, environnementale, artistique et politique du bouleversement numérique ;

– elle se proposera d’être un lieu stable et identifié d’échange d’expériences et d’interrogations entre les élus de toutes les collectivités, dans le respect absolu du pluralisme politique, ainsi que de rencontre avec les professionnels.

Forte de cette nouvelle commission, qui se veut aussi un interlocuteur attentif d’un ministère de la Culture et de la Communication qui a hautement affirmé le numérique comme sa première priorité (mais également de celui de la Recherche ainsi que du secrétariat d’Etat chargé de la Prospective et du Développement de l’économie numérique), la FNCC espère contribuer à la capacité des collectivités territoriales de construire des politiques culturelles en phase avec le monde de demain.

Jacques Séclet, co-président de la commission

Arts, sciences et numérique et les membres de la commission

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :