News

Comment Zemmour et Naulleau ont été virés d’«On n’est pas couché» – Actualités – Bibliobs

Fin d’une époque, sur France 2. Les deux chroniqueurs vedettes de l’émission de Laurent Ruquier ont appris, hier soir, qu’ils ne seront plus sur le plateau à la rentrée. Explications.

Eric Zemmour et Eric Naulleau l’ont appris hier soir, en dînant avec Laurent Ruquier et Catherine Barma: ils ne reviendront pas en septembre, sur le plateau d' »On n’est pas couché », dire ce qu’ils pensent des livres des invités.

On était d’accord ou pas avec leur petit numéro hebdomadaire, mais il avait au moins le mérite de casser un peu la belle monotonie promotionnelle qui domine les émissions culturelles à la télévision (demandez donc un peu à Jacques Attali ou Francis Lalanne, au hasard, leur avis sur la question). C’est terminé. Et après le sort fait à Frédéric Taddéi, puis les évictions de Franz-Olivier Giesbert et Daniel Picouly, on doute que ce soit pour faire place à des débats intellectuels franchement plus élevés.

Eric Naulleau et Eric Zemmour l’ont appris hier soir, dans l’intimité d’un dîner avec Laurent Ruquier, l’animateur d’«On n’est pas couché», et la productrice de l’émission Catherine Barma: ils ne feront plus partie de l’équipe à la rentrée prochaine. Ca leur apprendra à dire du mal des livres qu’ils n’aiment pas.

Les esprits les plus méfiants (et paranos?) y verront peut-être le signe que la campagne électorale pour la présidentielle est bien lancée. Sans doute fallait-il surtout pour la chaîne se débarrasser de Zemmour, dont les provocations xénophobes commençaient en effet à bien faire. Mais le moyen de le dire haut et fort? Et donc d’épargner Naulleau dans ce coup de balai?

Résultat, les raisons officiellement invoquées ont été très simples, comme toujours à la télévision quand on est à cours d’arguments: «usure de la formule», «besoin de renouvellement». C’est qu’on fait ce qu’on peut avec des mots, lorsque les chiffres manquent d’éloquence: avec environ 2 millions de téléspectateurs (soit près d’un quart de l’audience), ceux de cette émission lancée en 2006 étaient singulièrement stables; et il n’est pas absurde de penser que l’agaçante présente de ses deux chroniqueurs n’était pas étrangère à son impressionnant succès populaire.

Au cours du dîner, qu’on imagine assez animé, des motifs plus profonds ont donc fini par apparaître. Les invités «importants» se dérobent, ils en ont marre de subir les oukases de deux énergumènes si peu respectueux à l’égard de leurs œuvres. Donc la production et l’animateur en ont marre aussi. Ils ont enfin pris des mesures, tout rentre dans l’ordre sur le service public. Francis Lalanne va pouvoir revenir réciter ses alexandrins.

viaComment Zemmour et Naulleau ont été virés d’«On n’est pas couché» – Actualités – Bibliobs.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :