News

CMX : un nouveau format après le MP3

microAfin de relancer les ventes des albums de musique sur les plates-formes de téléchargement légal, un nouveau format vient de trouver les faveurs des grandes majors du disque. Le très sérieux Times révèle que Sony, Universal, EMI et Warner finaliseraient le CMX, un format dédié aux albums de musique. Car si les ventes en ligne progressent lentement mais sûrement, c’est principalement grâce à la vente à l’unité (9 singles sur 10).


le CMX ne sera pas une simple archive regroupant l’intégralité des titres d’un album. Son possesseur aura accès aux illustrations (la jaquette, le livret), aux paroles, aux clips, aux vidéos et même à du contenu pour son téléphone portable. Reste à savoir si cette plus-value détournera certains internautes du téléchargement illégal.

Ce qui n’est pas gagné. Le géant Apple, leader du téléchargement avec sa plate-forme iTunes, dit ne pas être intéressé par le CMX. La firme développe en fait un projet similaire, baptisé Cocktail. Un vrai cocktail molotov pour les utilisateurs, qui vont sans doute assister à une énième guéguerre. Après le match VHS et Betamax, HD-DVD et Blu-Ray disc, MiniDisc et DCC, le consommateur doit se préparer à CMX vs Cocktail.

Le premier album vendu au format CMX sera celui du groupe irlandais U2.

Demeurent de grandes interrogations. Quel sera le prix d’un album sous CMX ? Mais surtout, comment va-t-il fonctionner ? Contiendra-t-il des DRM, les fameuses mesures techniques de protection (alors que ces dernières venaient d’être abandonnées) qui rendent difficile la comptabilité. Pourra-t-on le copier sur CD ou sur DVD ?

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :