News

Centre culturel Lo Bolegason : alerte à la vigilance du SYNDEAC

La communauté d’agglomération de Castres-Mazamet a décidé de ne pas renouveler le contrat de Marc Tison, qui dirige depuis mars 2001 Lo Bolegason, centre culturel musical et multimédia qui avait été labellisé Scène de musique actuelle par l’État et Pôle structurant par la Région Midi-Pyrénées.Cette décision a été prise de façon unilatérale par la Communauté d’agglomération, sans concertation avec les autres partenaires financiers, la Drac, la Région, le Département et sans même consulter les autres membres du conseil d’administration. Le Département du Tarn et la Région Midi-Pyrénées se sont étonnés par voie de courrier de cette décision qu’ils ont trouvé injustifiée.

Marc Tison est un professionnel reconnu pour son exigence et la qualité de son travail dans le domaine musical, il a développé considérablement le projet de ce lieu depuis sa construction. Au cours de ses trois mandats successifs à la tête de cette scène de musiques actuelles, il a pu inscrire son projet avec le souci constant des missions de service public d’une scène labellisée, dans un rapport de confiance avec les tutelles. Il a développé autour de cette scène importante sur le plan régional, un public nombreux et fidèle. Le dernier Conseil d’administration de la scène de Lo Bolegason, en décembre 2009, a d’ailleurs salué à nouveau le travail du directeur et le bilan de ses actions, dans un contexte financier très sain.

Depuis quelques années à Castres, les initiatives socioculturelles et les projets artistiques sont mis à mal : dénonciation des conventions avec les MJC et centres sociaux, découragement de plusieurs équipes artistiques de l’agglomération qui ont choisi une autre implantation et en septembre dernier fermeture du Centre d’Art le LAIT.
L’éviction de Marc Tison dans ce contexte est inquiétante. D’abord parce qu’elle nie le travail accompli, ensuite parce qu’elle fragilise le projet de ce lieu, son avenir et celui de son équipe.

Le SYNDEAC* alerte l’ensemble des partenaires, tutelles, artistes, professionnels, publics, qui doivent rester vigilants afin que Lo Bolegason continue à être un maillon essentiel.

Le SYNDEAC, Syndicat national d’entreprises artistiques et culturelles, représente 293 institutions, parmi lesquelles la grande majorité des centres dramatiques nationaux, des scènes nationales, des centres chorégraphiques nationaux, de nombreuses scènes conventionnées, compagnies théâtrales et chorégraphiques, ensembles musicaux, des salles de musiques.

GRANDE MANIFESTATION À PARIS POUR DÉFENDRE L’ART ET LA CULTURE LE 29 MARS 2010
14h30
Rassemblement au Palais Royal et cortège jusqu’au Sénat.

16h30
Demande d’audience à un groupe de sénateurs pour une délégation

18h00
Assemblée générale au Théâtre National de l’Odéon

IL EST URGENT D’AGIR!

CONTRE
• la réforme actuelle des collectivités territoriales qui peut asphyxier notre
secteur
• la régression organisée de l’art et de la culture dans notre pays, renforcée
par la deuxième étape de la Révision générale des politiques publiques

POUR
• une loi d’orientation et de programmation pour l’art et la culture
• une nouvelle étape de la décentralisation accordant la compétence culturelle à toutes les collectivités territoriales et sanctuarisant leurs financements
• le renforcement du ministère de la Culture et la mise en oeuvre de réformes ambitieuses, préconisées par les organisations professionnelles
• la pérennisation du régime spécifi que de l’assurance chômage des artistes et des techniciens
• un plan de relance pour nos secteurs
• l’arrêt de la Révision générale des politiques publiques dans le domaine de la culture
• la dissolution du Conseil de la création artistique

Nous appelons les artistes, les personnels techniques, administratifs et d’accueil qu’ils soient permanents ou intermittents, les directeurs d’institutions, de festivals, de compagnies, les responsables culturels, les élus, les publics et les citoyens à venir manifester à nos côtés!

REAGISSONS! L’ART, LA CULTURE ET LA CONNAISSANCE SONT EN DANGER DANS NOTRE PAYS! VENEZ NOMBREUX!

Appel lancé par: la Fédération CGT du spectacle, la CGT Culture, le CIPAC, le CRACC Île-de-France, le SNM-FO, le SNSP, le SYNDEAC, l’UFISC…
D’autres organisations vont nous rejoindre.

——————————————————————————–

 

Centre culturel, Lo Bolegason, alerte, vigilance, SYNDEAC,  Syndicat national, Marc Tison, Région Midi-Pyrénées,  Scène de musique actuelle

Pub

1 Comment on Centre culturel Lo Bolegason : alerte à la vigilance du SYNDEAC

  1. voila un commentaire très qui a l’air d’avoir été écrit par le seul intéressé … j’invite les membres du syndeac à venir au moins une fois dans leur vie à Castres … ils verront que le départ de ce type est du meilleur effet sur le Bolegason et sur ses usagers …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :