News

Carrère Group placé en liquidation judiciaire

Le groupe de production audiovisuelle français Carrère Group, en difficulté financière depuis plusieurs mois, a été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Bobigny, a-t-on appris lundi.
Un liquidateur a été nommé vendredi après la décision du placement en liquidation, a indiqué le tribunal confirmant une information du quotidien La Tribune.

Carrère Group, constitué de plusieurs sociétés de production, qui distribuent et produisent des programmes comme « Commissaire Moulin », « Maigret », « Kirikou et la sorcière » et « C’est pas sorcier », avait été placé en redressement judiciaire en décembre 2008. Aucune des tentatives de reprise, totale ou partielle n’avait abouti.

L’AMF avait auparavent enquêté sur les comptes du groupe, après avoir été saisie par le cabinet Deminor, représentant des petits actionnaires qui soupçonnait le groupe « d’information trompeuse ». L’AMF n’était pas joignable lundi matin.

Le rapport établi par l’AMF relève « une demi-douzaine d’irrégularités dans les comptes » du deuxième producteur français de fictions télévisuelles. Il accuse le fondateur et principal actionnaire Claude Carrère d’avoir vendu mi-2007 des actions pour 1,8 million d’euros, sans déclarer cette cession à l’AMF, selon La Tribune. L’AMF estime en outre montant des dettes a été mal évalué et dénonce deux contrats douteux de cession de droits.

Le premier contrat, d’un montant de quatre millions d’euros, avec Michel Lafon Publishing avait déjà été pointé par les commissaires aux comptes, qui avaient saisi la justice début 2009.

Dans le second contrat, Carrère avait cédé les droits de séries télévisées comme « les Cordier » ou « PJ » pour un million d’euros avec LCJ Editions mais n’aurait en réalité pas détenu ces droits, selon le rapport cité par La Tribune.

La société, après avoir initialement comptabilisé ces deux contrats dans son chiffre d’affaires 2007, a révisé ses comptes quelques mois plus tard avec un chiffre d’affaires corrigé ne tenant plus compte de ces 5 millions.

Plus de 200 actionnaires de Carrère Group ont déposé plainte en janvier devant le TGI de Bobigny contre les dirigeants de ce groupe de production et de distribution à qui ils reprochent « de nombreuses irrégularités » sur les comptes.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :