News

Beur FM pourrait changer de nom pour Dix Radio

beur-fmBeur FM n’est pas dans une logique exclusivement commerciale. En proie à de sérieuses difficultés financières, la radio aux dix-huit fréquences qui couvrent un certain nombre de villes françaises souhaite changer de nom pour coller à la génération du moment et non à celle des années 80 et 90.


Ahmed El Keiy, rédacteur en chef de la radio Beur FM et présentateur de “Toutes les France” sur France Ô a accordé quelques instants à Télérama :
« Ce changement de nom, c’est l’aboutissement d’une réflexion. Le mot « beur » a toujours été très chargé de sens politique et social. Ce serait une erreur de renier ce mot qui correspond à une époque, les années 80, qui ont vu naître « la Marche des Beurs », et l’émergence des questions d’identité d’une génération. »

beur-fmBeur FM ne correspond plus à l’accroche que la radio veut avoir auprès de ses auditeurs : « Il y avait une contradiction entre le nom de la radio et son contenu. Est-ce que je pourrais faire une accroche du genre « Beur FM, la France d’aujourd’hui » ? Non, parce que la signification est trop chargée, en tout cas trop limitative ».

Le nouveau nom de la station de radio est déjà sur toutes les lèvres et pourrait être finalisé avec le CSA.
« Plus le nom sera neutre, plus on va l’oublier et mieux on va se concentrer sur le contenu. C’est ce qui m’intéresse : donner la parole au plus de monde possible, créer des binômes d’animateurs « gaulois-non gaulois », diffuser de la musique française et orientale, etc. C’est tout ce métissage que nous cherchons à faire ».

« Pour le moment, et sous réserve de l’accord définitif du CSA, on est dans la logique de Dix Radio. « Dix », un mot qu’on peut associer à « diversité », « discussions », « discrimination »… On peut débuter nos programmes à dix de l’heure, établir les dix questions de la semaine… Et démarrer le 1er janvier 2010. Nous aurons une marge de manoeuvre beaucoup plus grande qu’avec le mot « beur » et serons dans une logique de rassemblement et de reflet de la société française d’aujourd’hui ».


Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :