News

Bernard Pivot livre les mots de sa vie, de ad hoc à zut

Bernard Pivot, le célèbre animateur d' »Apostrophes » et de « Bouillon de culture », livre avec « Les mots de ma vie » (Albin Michel) un dictionnaire gourmand et littéraire sur tous les termes qui ont accompagné son existence, d’un docte « ad hoc » à un charmant « zut ! ».

Les mots et leur magie, Bernard Pivot les a découverts pour la première fois dans le Petit Larousse illustré quand il était enfant, pendant la guerre.

Puis il a commencé à les apprivoiser quand, embauché comme stagiaire au Figaro littéraire en 1958, il s’est mis à lire comme un fou.

A la télévision, son émission culte « Apostrophes » attirait des millions de téléspectateurs chaque semaine. Il a aussi créé le magazine Lire, qu’il a dirigé dix-huit ans et qui lui consacre un grand dossier en ce mois d’avril, et siège désormais à la prestigieuse Académie Goncourt.

Les mots et lui, c’est une longue histoire d’amour. La notoriété est elle venue par surprise, comme il l’écrit dans son dictionnaire : « Je suis un homme devenu public grâce à une succession de clins d’oeil du hasard ».

« J’aime que les mots évoluent, ne restent pas enfermés dans leur sens premier », souligne-t-il aussi.

Citations, souvenirs, admirations pour des écrivains, néologismes, expressions du Lyonnais, son « pays », grammaire culinaire, ce goûteur de bons mots ne dédaigne pas à 76 ans les expressions employées par les jeunes comme « calculer quelqu’un » et avoue une certaine addiction pour les « textos ».

Vrai gourmet, il affectionne le « Beaujolais » mais aussi les « fricassées », les frichtis », les sauces « gribiche » et « ravigote » dont il se délecte dans ce livre.

(« Les mots de ma vie » – Bernard Pivot – Albin Michel – 366 p. – 20 euros)

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :