News

Balma. Radio-Musicos capte les auditeurs – 07/08/2013 – LaDépêche.fr

Publié le 07/08/2013 à 03:51, Mis à jour le 07/08/2013 à 09:33

Au micro, Phil, le fondateur de Radio-Musicos. /Photo DDM. E.V.

Et si les radios libres renaissaient sur Internet ? En 1981, l’ouverture de la bande FM donnait lieu à l’avènement d’une multitude de stations qui s’exprimaient alors dans une joyeuse pagaille. La plupart fonctionnaient sur un mode associatif qui, rapidement, cédait le pas à des structures commerciales telles qu’on les connaît aujourd’hui. Mais, la démocratisation d’Internet pourrait changer la donne. En témoigne le succès de Radio-Musicos.

Une belle aventure

Créée à Balma par Phil il y a trois ans, cette radio associative diffuse ses programmes sur le web. Ancien d’Europe 1, Radio Caraïbes international, France Inter et RTL, Phil a de la bouteille. Mais, avec Radio-Musicos, il a choisi de faire de la radio autrement. «On veut faire passer des choses qu’on n’entend pas ailleurs, explique-t-il. Notre idée, c’est de parler avec l’artiste». Ainsi, les groupes, chanteurs et chanteuses se succèdent sur les ondes numériques de Radio-Musicos. «On n’interviewe que des artistes francophones. Toutes les émissions sont faites dans les conditions du direct. Après, on les diffuse en podcasts. On a dû passer 3 500 artistes en 2 ans. Dont environ 600 artistes régionaux», ajoute Phil. En outre, la tonalité musicale de la station est franchement rock.

Une radio sans pub

Le coût de fonctionnement d’une telle structure dépend d’abord du volume d’internautes qui écoute ses programmes. Car l’accroissement du nombre d’auditeurs exige des serveurs plus performants. «Plus ça fonctionne et plus ça coûte cher, constate Phil. Et nous faisons 20 000 heures d’écoute par semaine !» Avec une telle audience, le budget est donc très serré. Alors, pour pallier à l’absence volontaire de pub à l’antenne, Phil a trouvé une astuce : ce sont les artistes qui financent la station. Pour 50 € par an, ces derniers sont diffusés et interviewés. Et ça marche ! À ce jour, près de 350 artistes sont membres de Radio-Musicos.

À écouter sur : www.radiomusicos.com

Un média d’avenir

Dans les années à venir, l’Internet mobile devrait envahir notre environnement. La radio-internet sera alors accessible depuis un téléphone portable ou un autoradio. Cette évolution pourrait assurer aux stations telles que Radio-Musicos une audience encore plus large.

viaBalma. Radio-Musicos capte les auditeurs – 07/08/2013 – LaDépêche.fr.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :