News

Arnaud Montebourg : « J’ai compris que j’étais le principal défaut d’Audrey Pulvar »

Arnaud Montebourg, compagnon de la journaliste Audrey Pulvar suspendue d’i-TELE en raison de sa candidature aux primaires, a affirmé lundi que « chacun jugerait la justesse ou l’injustice de la décision », estimant qu’il était « le principal défaut » de la journaliste.

« Audrey et moi sommes très tristes de cette décision. C’est une très grande professionnelle en dehors du fait qu’elle est une femme extraordinaire », a-t-il déclaré sur Canal plus.

« Dix huit ans de travail pour elle, de réussite.. de gros travail. C’est quelqu’un de bien, de très bien et… Voilà.. Dont acte », a-t-il ajouté.

« C’est la décision qui a été prise et je me réjouis que son autre employeur, France Inter, l’ait maintenue », a ajouté le député de Saône-et-Loire.

« Je ne veux pas faire davantage de commentaires. Chacun jugera la justesse ou l’injustice de la décision », a assuré M. Montebourg

« J’ai compris que j’étais le principal défaut d’Audrey Pulvar », a-t-il glissé en allusion à son mot largement commenté en 2007, lorsque, porte-parole de la campagne de Ségolène Royal, il avait dit « Ségolène Royal n’a qu’un seul défaut, son compagnon » (à l’époque François Hollande, ndlr).

Il avait été suspendu pour un mois après cette sortie.

La journaliste Audrey Pulvar, dont la carrière est en pleine ascension, voit son émission d’i-TELE suspendue en raison de sa relation avec Arnaud Montebourg, candidat aux primaires du PS pour l’élection présidentielle.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :