News

AMARC 11: Nouvelle gouvernance, nouveaux défis

La 11e Assemblée internationale de l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) s’est tenue à Accra, capitale du Ghana, du 10 au 14 août 2015, en présence de 260 participants de 50 pays du monde entier. L’organisation internationale a profondément renouvelé son Conseil d’administration et a élu à la présidence Emmanuel Boutterin, qui a souhaité «faire de l’AMARC une grande organisation du 21ème siècle plus forte et encore plus écoutée pour porter la voix des jeunes, des femmes, des peuples autochtones et cultures indigènes au travers des radios communautaires du monde entier».

Avec M. Bukar Tijani, Directeur général adjoint et Directeur de la région Afrique de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le nouveau président Boutterin a affirmé que les radios communautaires et les médias locaux sont des outils nécessaires de la diversité culturelle et de la liberté d’expression. Mais, ils sont aussi un support essentiel pour le développement économique et social des territoires, notamment en milieu rural et dans les zones urbaines défavorisées : « Ce sont les seuls réseaux de communication en capacité d’informer gratuitement les communautés, que l’on sache lire ou pas. Ce sont des outils participatifs d’accompagnement au changement, à l’évolution des comportements, et à l’exercice de la démocratie, dans le cadre des Objectifs du Millénaire des Nations Unies.  Ce sont aussi les seuls médias en capacité d’informer les populations en situation d’urgence, de catastrophe naturelle et de conflit. »

Emmanuel Boutterin a rendu un hommage émouvant à l’ex-présidente Maria Pía Matta « militante infatigable du changement ». Il lui a demandé de diriger le nouveau « Programme Mondial de  législation », visant à faire évoluer les législations nationales en faveur des radios communautaires et de la sécurité des équipes. Il a dédié sa victoire au militant Sony Estéus, ancien responsable de l’AMARC en Haïti, décédé prématurément « que dans nos cœurs, il guide à jamais notre action », a-t-il déclaré sous les applaudissements, en présence des autorités.

De son côté, Maria Pía Matta a déclaré que les changements qui s’imposent au sein de l’AMARC ont commencé sous sa présidence et qu’un nouveau pas s’impose pour rendre l’AMARC plus efficace et plus proche de ses membres et à la hauteur des défis d’aujourd’hui.

Francesco Diasio, Secrétaire Général, a présenté les trois piliers du Plan stratégique de l’organisation pour les années 2015-2019 ; accès aux ondes avec le programme de législation,  pérennisation des radios à travers le renforcement de leurs capacités et le renforcement de l’impact à travers l’information et les outils dont l’AMARC s’est dotée : une agence de nouvelles en Amérique Latine qui a l’ambition de devenir globale, trois plateformes de communication pour le développement (Asie Pacifique, Afrique et Amérique Latine) et un Fonds Global pour les campagnes radiophoniques.
Le Plan a été adopté à l’unanimité par l’Assemblée mondiale.

Membre associée de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), l’Assemblée de l’AMARC a lancé un appel solennel pour que cette agence renforce les moyens et les actions dédiés aux radios communautaires.

Dans sa tâche, Emmanuel Boutterin (France) est appuyé par un nouveau Conseil international de l’AMARC composé d’experts et de responsables de puissantes fédérations de radios: Min Shahi (Népal) Vice-Président Exécutif, Palmira Velazco (Mozambique) Trésorière, des Vice-Présidents des Régions soit pour l’Afrique : Karamoko Bamba (Côte d’Ivoire) ; pour l’Amérique Latine et Caraïbes : Carlos Aparicio (Mexique) ; pour l’Asie-Pacifique: Maica Lagman (Philippines); de la Vice-Présidente du « Réseau des femmes de l’AMARC » Adeline  Nsimire Balika  (République
démocratique du Congo), et des Vice-présidences suivantes: Marie-Guyrlène Justin (Haïti),  Yewguayo Kutta (République Sud-Africaine), Damian Loreti (Argentine), et Sophie Toupin (Canada).


À travers le service aux membres, le réseautage et la mise en œuvre de projets, l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) réunit plus de 4,000 radios communautaires, fédérations et alliés des radios communautaires dans plus de 150 pays. Suivez-nous sur Twitter | Rejoignez-nous sur Facebook

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :