News

Alain de Pouzilhac débarqué de la présidence de l’AEF

France 24/RFI: Pouzilhac débarqué de la présidence de l’AEF
Le patron de l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF), Alain de Pouzilhac, a été contraint à la démission jeudi, annonçant dans une lettre aux salariés que l’Etat souhaitait « une nouvelle présidence » pour l’AEF, holding chapeautant France 24 et RFI.

« Je prends acte du fait que l’Etat, notre actionnaire, souhaite une nouvelle présidence pour l’Audiovisuel extérieur de la France. Je considère donc que ma mission est terminée », écrit-il, confirmant des informations du point.fr.

« Il ne faut surtout pas que je sois une entrave au développement de l’entreprise que nous avons contribué à créer et à faire réussir face à des concurrents de plus en plus performants », ajoute M. de Pouzilhac, 67 ans.

« Sachez que je pars avec beaucoup de tristesse. On ne quitte pas ceux qu’on aime sans chagrin », conclut-il.

Appelé par Nicolas Sarkozy en 2008 pour piloter le rapprochement de RFI et de France 24 au sein de l’AEF, M. de Pouzilhac souhaitait fusionner les rédactions, une option à laquelle s’opposent le nouveau gouvernement ainsi que les syndicats.

Mercredi, la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti s’était clairement prononcée contre une fusion des rédactions, « pas envisageable », selon elle.

Dans sa lettre, M. de Pouzilhac défend au contraire cette fusion: « Il est peut-être trop tôt pour la réaliser mais j’ai la conviction personnelle qu’elle est l’avenir d’un AEF fort et capable de rivaliser avec les plus grands groupes d’information internationaux ».

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :