News

Agnès Saal de retour au ministère de la Culture, après les condamnations pour ses frais de taxi

L’ancienne directrice du Centre Pompidou et de l’INA avait été exclue temporairement de la fonction publique.

Mis à jour le , publié le

C’est la fin des ennuis pour Agnès Saal. L’ancienne directrice du Centre Pompidou et de l’INA, condamnée pour des frais de taxi abusifs, a fait son retour au ministère de la Culture, lundi 4 juillet, révèle Le Monde. La haute fonctionnaire « s’est remise dans les clous », explique-t-on au ministère, selon le quotidien.

Après la révélation du scandale de ses 79 000 euros de frais de taxi au printemps 2015, Agnès Saal avait été exclue temporairement de la fonction publique sur décret présidentiel, en janvier. Puis elle avait été doublement condamnée en avril, au terme d’une procédure de plaider coupable, à trois mois de prison avec sursis et 7 500 euros d’amende.

Une nouvelle « mission plutôt cohérente »

Agnès Saal est désormais chargée d’« une mission rattachée au secrétariat général du ministère, consistant à piloter la double démarche de labellisation ‘égalité professionnelle’ et ‘diversité’ engagée par le ministère », précise Le Monde« C’est une mission plutôt cohérente avec ses engagements antérieurs », assure le ministère, cité par le journal.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :